Dramatique accident dans le métro à Valence

©2006 20 minutes

— 

Il était 13 h, hier à Valence, sur la côte méditerranéenne de l'Espagne, quand une rame de métro a déraillé à l'intérieur d'un tunnel au centre de la ville. Le bilan, encore provisoire, fait état d'au moins 37 morts et près de 40 blessés. Les services de secours étaient toujours au travail en fin d'après-midi pour tirer les corps des carcasses tordues par la violence du choc. Les victimes étaient acheminées au fur et à mesure vers l'institut médico-légal de la ville pour être identifiées. Les hôpitaux de Valence ont lancé des appels publics à des dons de sang, car les stocks sont en voie d'épuisement.

Alors que les pèlerins catholiques ont commencé à affluer dans la ville et devraient être plus d'un million et demi pour accueillir, ce week-end, le pape Benoît XVI, qui doit clôturer les Rencontres mondiales de la famille, la crainte d'un attentat avait aussitôt été évoquée. D'une part, l'Espagne a déjà été frappée par le terrorisme islamiste, qui a fait 194 morts à Madrid le 11 mars 2004. D'autre part, le gouvernement socialiste de José Luis Zapatero vient de lancer officiellement des négociations de paix avec les séparatistes basques armés de l'ETA, ce qui pourrait inciter certains à vouloir torpiller le processus.

Mais la piste de l'attaque terroriste a tout de suite été « entièrement écartée » par le ministère espagnol de l'Intérieur, selon lequel « tout indique qu'il s'agit d'un accident ». Il a été « apparemment produit à la fois par un excès de vitesse et par la rupture au niveau d'une roue de métro », a déclaré le sous-préfet de Valence, Luis Felipe Martinez. Ce métro, qui compte quatre lignes et un réseau de 151 km, a été inauguré en 1988 mais la rame avait été révisée le 27 juin.

C. L. (avec AFP)

L'accident de Valence est l'un des plus meurtriers de ces cinquante dernières années. En 1975, à Londres, une erreur de conduite avait fait 43 morts. A Bakou (Azerbaïdjan), en 1995, 290 personnes avaient été tuées et plus de 270 blessées dans l'incendie accidentel d'un tunnel.