Israël tue un militant palestinien à Gaza au 3e jour de combats

Reuters

— 

L'armée israélienne a tué ce mercredi un activiste salafiste dans la bande de Gaza, au troisième jour d'affrontements le long de la frontière du territoire palestinien. L'activiste a été tué, et l'un de ses compagnons a été blessé, dans un bombardement aérien sur leur moto, dans la région de Rafah, près de la frontière avec le Sinaï égyptien, selon des responsables médicaux.

Israël a déclaré que le Palestinien tué était impliqué dans un raid qui a tué un ouvrier israélien lundi, le long de la frontière avec l'Egypte. L'armée de l'Etat hébreu avait tué deux infiltrés, en réponse. La branche armée du Hamas, qui dirige la bande de Gaza, a riposté mardi en tirant des roquettes vers Israël, pour la première fois en plus d'un an, sans faire de victime. ( ) Seize nouvelles roquettes ont été tirées mercredi, toujours sans victime, selon l'armée israélienne.

L'Egypte, qui a déjà négocié des trêves entre Israël et Palestiniens de Gaza, dit avoir obtenu un accord entre les deux camps tard mardi soir. De source palestinienne cependant, on rapporte que la trêve a été enfreinte par Israël, qui a de son côté démenti l'existence d'un tel accord.