Pékin réclame un Français proche de Bo Xilai arrêté au Cambodge

avec AFP

— 

La société française Hologram. Industries, spécialisée dans l'hologramme de sécurité, a indiqué lundi avoir remporté le contrat des nouveaux passeports électroniques chinois.
La société française Hologram. Industries, spécialisée dans l'hologramme de sécurité, a indiqué lundi avoir remporté le contrat des nouveaux passeports électroniques chinois. — Mark Ralston afp.com

Pékin a demandé au Cambodge de lui livrer un Français arrêté à Phnom Penh et qui est lié à Bo Xilai, une figure montante de la politique chinoise tombée en disgrâce, a indiqué à l'AFP ce mardi un haut responsable de la police cambodgienne. «Nous nous interrogeons sur la possibilité de l'envoyer en Chine ou en France. (Pékin) nous a demandé à ce qu'il soit envoyé en Chine car il y a commis des infractions», a indiqué Touch Naruth, patron de la police de la capitale.