L'ONU invite les USA à s'expliquer sur les raids de drones

Reuters

— 

Un rapporteur spécial de l'ONU a invité les Etats-Unis à expliquer le choix de recourir aux assassinats plutôt qu'à la capture de terroristes présumés et la multiplication des raids de drones qui font des victimes civiles.
«La divulgation de ces meurtres est essentielle à la justice et au dédommagement des torts causés aux victimes et à leurs familles», écrit Christof Heyns dans un rapport de 28 pages remis dans la nuit de lundi à mardi au Conseil des droits de l'homme de l'Onu, où un débat doit avoir lieu dans la journée.

«Le gouvernement (américain) doit clarifier les procédures en place pour garantir que les assassinats ciblés sont conformes au droit humanitaire et aux droits de l'homme, et faire connaître les mesures ou stratégies mises en oeuvre pour éviter des pertes ainsi que celles prises pour permettre la tenue d'enquêtes publiques rapides, complètes, efficaces et indépendantes (...)», ajoute le juriste sud-africain.

Les raids de drones américains ont fait au moins 957 morts au Pakistan au cours de l'année 2010, précise-t-il. Depuis 2004, 300 de ces opérations y ont été dénombrées et 20% de leurs victimes seraient des civils, dit-il encore. D'autres ont été menées en Afghanistan, en Irak, en Somalie et au Yémen.