Inde: Un diplomate français accusé de viol sur sa fille

FAIT DIVERS L'homme de 39 ans a été arrêté ce mardi...

E.O. et M. Gr.

— 

 Le consulat de France à Bangalore, en Inde, le 16 juin 2012.
 Le consulat de France à Bangalore, en Inde, le 16 juin 2012. — MANJUNATH KIRAN / AFP

Il aurait agressé sexuellement sa fille, une enfant de 3 ans. Ce mardi, la police de Bangalore, dans la province du Karnataka en Inde, a arrêté le chef adjoint de la chancellerie du consulat de France. C’est sa femme, une Indienne, qui avait alerté la police le 15 juin, rapporte la presse locale.

Placé en garde à vue, ce diplomate français de 39 ans est en effet soupçonné d'avoir violé sa fille de 3 ans et demi. Des examens médicaux doivent être réalisés dans le cadre de l'enquête, et il pourrait être transféré devant un tribunal dans la journée.

Pas d’immunité diplomatique

Le quai d’Orsay a confirmé lundi qu’une «instruction (était) en cours» après la «mise en cause de l’un de nos agents en poste au Consulat général à Bangalore». «Il ne nous appartient pas, à ce stade, de la commenter», a souligné le ministère des Affaires étrangères qui assure être «depuis en contact avec les autorités locales».

L’homme avait déjà été conduit au poste de police jeudi dernier pour être interrogé, puis libéré vendredi, suscitant l’émoi des médias indiens. La police avait alors indiqué qu’elle avait dû le relâcher après avoir reçu une lettre d’un haut responsable du consulat, demandant de ne pas arrêter le diplomate tant qu’il n’était pas prouvé que le viol – attesté par un rapport médical – était le fait du père. Des tests sanguins ont été effectués depuis, et des vêtements de la fillette sont en cours d’analyse.

L’arrestation a aussi été retardée à cause de l’immunité diplomatique du suspect. Mais le ministère des Affaires étrangères a finalement expliqué lundi qu’il n’en bénéficiait pas  «pour les actes accomplis hors de l'exercice des fonctions consulaires».