Le candidat de Barack Obama pour l'ambassade des USA en Irak se retire

Reuters

— 

Le candidat pressenti par Barack Obama pour être le prochain ambassadeur des Etats-Unis en Irak a renoncé à briguer ce poste lundi après des révélations sur une liaison extraconjugale qu'il avait entretenue avec une journaliste devenue par la suite son épouse.

Le retrait de Brett McGurk, spécialiste de l'Irak - il avait aussi servi au Conseil national de sécurité sous le gouvernement Bush - met fin à plusieurs semaines d'incertitudes. Des courriels qui ont circulé ont montré qu'il avait eu une liaison avec une journaliste du Wall Street Journal, Gina Chon, alors que tous deux étaient en poste en Irak.

Depuis, les deux se sont mariés et Gina Chon a démissionné du Wall Street Journal mais ces courriels ont néanmoins fait jaser au Congrès. Six des neuf membres républicains de la Commission des Affaires étrangères du Sénat ont écrit à Barack Obama pour lui demander de choisir un autre candidat pour diriger l'ambassade des Etats-Unis en Irak, l'une des plus importantes représentations américaines à l'étranger.