TPIY: Le procès de Ratko Mladic ajourné sine die

Avec Reuters

— 

Le procès du général Ratko Mladic, qui devait reprendre le 25 juin à La Haye, a été ajourné sine die, a annoncé ce lundi le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

L'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie a été arrêté en Serbie en mai 2011, seize ans après la fin de la guerre civile. Il est jugé pour génocide pour le siège de Sarajevo, qui a fait 10.000 morts en 43 mois, et le massacre de 8.000 musulmans à Srebrenica en juillet 1995.

Une erreur dans la remise de documents aux défenseurs de l'accusé

Dans un communiqué, le tribunal précise avoir décidé la suspension, la deuxième depuis le début du procès le mois dernier, en raison d'une erreur dans la remise de documents aux défenseurs de l'accusé. A la mi-mai, le tribunal avait accepté une requête des avocats de la défense qui demandaient un ajournement pour avoir le temps de se préparer pour le procès.

L'ancien général bosno-serbe rejette les accusations «monstrueuses» portées contre lui et estime qu'il est trop faible pour comparaître devant la justice. Il encourt la prison à perpétuité s'il est reconnu coupable.