Israël: Des milliers d'«infiltrés» africains vont être expulsés

Avec Reuters

— 

Israël a annoncé ce lundi l'expulsion de ses sans-papiers ivoiriens dans le cadre de son plan de rapatriement des clandestins africains qui ont afflué par milliers ces dernières années dans l'Etat hébreu.

Cette annonce intervient au lendemain du lancement de la première étape de ce plan, qui prévoit d'expulser les clandestins sud-soudanais, au nombre de 1.500 selon Israël, 700 selon Juba. Une fois par semaine, pendant environ un mois, un avion décollera de l'aéroport de Tel Aviv à destination de Juba, la capitale du Soudan du Sud. 

«Le gouvernement lance aujourd'hui l'opération de rapatriement de milliers d'infiltrés», a déclaré dimanche le chef du gouvernement Benjamin Netanyahu lors du conseil des ministres. Les autorités israéliennes désignent par le terme d'«infiltrés» les quelque 60.000 migrants africains qui sont entrés clandestinement en Israël ces trois dernières années en passant par l'Egypte. Environ 50.000 sont originaires du Soudan et de l'Erythrée.