Nigeria: Au moins 52 morts après des affrontements interreligieux dimanche

Avec Reuters

— 

Au moins 52 personnes ont été tuées dimanche dans le Nigeria lors d'affrontements interreligieux déclenchés par des attentats suicide contre trois églises de l'Etat de Kaduna, estime le personnel de deux hôpitaux ce lundi.

Trois églises de l'Etat de Kaduna, dans le nord du pays à prédominance musulmane, ont été la cible dimanche d'attentats suicide à la voiture piégée non revendiqués jusqu'ici.

Ces attaques, qui ont fait au moins 19 morts et plusieurs dizaines de blessés, ont été suivies de représailles contre des automobilistes musulmans, selon les autorités et des témoins.