Grèce: Pas de nouveau calendrier pour les réformes selon le gouvernement allemand

Reuters

— 

Les propos du ministre des Affaires étrangères Guido Westerwelle selon lesquels l'Allemagne pourrait discuter avec la Grèce d'un délai supplémentaire dans son programme de réformes ne correspondent pas à la position convenue par le gouvernement allemand, ont indiqué ce lundi des hauts fonctionnaires à Berlin.

«Les déclarations de Westerwelle n'ont pas été avalisées», a dit un haut responsable du gouvernement sous couvert d'anonymat. Guido Westerwelle a affirmé ce lundi que le programme d'austérité de la Grèce n'était pas renégociable mais que l'Allemagne était prête à discuter du calendrier des réformes. «Oubliez! Cela prendrait presque la forme d'un troisième programme pour la Grèce et nous en sommes loin», a déclaré une deuxième source au sein du gouvernement. «Bien sûr, il faudra parler avec le gouvernement grec mais ce n'est pas à l'ordre du jour».