Syrie: Les rebelles se retirent de Haffeh

Reuters

— 

Les rebelles de l'armée syrienne libre (ASL) se retiraient mardi soir de la ville sunnite de Haffeh, dans l'ouest de la Syrie, assiégée par les forces gouvernementales depuis une semaine, annonce un porte-parole des insurgés.

«Les intenses bombardements d'artillerie ont forcé les 200 rebelles encore présents à Haffeh à partir. Il y a plusieurs milliers de civils qui se retrouvent sans protection face aux milices alaouites qui encerclent la ville», a déclaré Selim al Omar joint par téléphone à Lattaquié, à une trentaine de km à l'ouest de Haffeh.

Les rebelles encerclés depuis une semaine par l'armée syrienne dans Haffeh ont déclaré un peu plus tôt ce mardi avoir de plus en plus de difficultés à évacuer les civils pris sous les bombardements.

Kofi Annan, émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe, s'est dit fortement préoccupé par la situation à Haffeh, où il a réclamé le déploiement immédiat d'observateurs.