Ayaan Hirsi Ali, députée libérale d'origine somalienne et critique virulente de l'islam, a annoncé mardi qu'elle démissionnait à l'instant de son mandat parlementaire et qu'elle quittait les Pays-Bas après une polémique autour de ses mensonges pour obtenir l'asile politique.
Ayaan Hirsi Ali, députée libérale d'origine somalienne et critique virulente de l'islam, a annoncé mardi qu'elle démissionnait à l'instant de son mandat parlementaire et qu'elle quittait les Pays-Bas après une polémique autour de ses mensonges pour obtenir l'asile politique. — Ed Oudenaarden AFP/ANP/Arch.

Monde

Le Premier ministre néerlandais annonce la démission du gouvernement

Le Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende a annoncé jeudi la démission de la coalition gouvernementale de centre-droit

 Le Premier ministre néerlandais Jan Peter Balkenende a annoncé jeudi la démission de la coalition gouvernementale de centre-droit, mise en minorité après une controverse suscitée par sa ministre de l'Immigration Rita Verdonk.

Cette annonce fait suite au retrait du soutien à la coalition gouvernementale du parti centriste D66, la plus petite des trois formations de la coalition gouvernementale.

D66 avait retiré jeudi son soutien au gouvernement après une nuit de débats houleux consacré à l'affaire Ayaan Hirsi Ali.

D66 avait menacé de quitter la coalition si la ministre de l'Immigration et de l'Intégration Rita Verdonk restait à son poste et déposé une motion de censure, repoussée.

Mme Verdonk avait annoncé en mai qu'elle retirait la nationalité néerlandaise à la députée d'origine somalienne Ayaan Hirsi Ali, qui aurait menti lors de sa demande d'asile politique, avant de faire marche arrière mardi.