Les événements depuis l'enlèvement du soldat israélien

— 

Israël poursuivait lundi ses efforts pour retrouver son soldat enlevé dimanche qu'un groupe armé affirme détenir, et menacait de renverser le Hamas.
Israël poursuivait lundi ses efforts pour retrouver son soldat enlevé dimanche qu'un groupe armé affirme détenir, et menacait de renverser le Hamas. — Pedro Ugarte AFP

Voici le déroulement des événements depuis l'enlèvement du soldat franco-israélien Gilad Shalit dans la bande de Gaza

Dimanche 25 juin : Un commando s'infiltre en Israël et attaque un poste militaire en lisière de la bande de Gaza: deux soldats israéliens sont tués, un autre enlevé.
- L'attaque est revendiquée par des factions palestiniennes, dont la branche armée du Hamas.

- Lundi 26 : Les Comités de la résistance populaire revendiquent l'enlèvement du soldat, le caporal Gilad Shalit, qui possède la double nationalité israélienne et française.
- Les factions responsables de l'attaque exigent la libération des femmes et des mineurs détenus, en échange d'informations sur le soldat enlevé. Le Premier ministre israélien Ehud Olmert exclut toute libération de détenus.
- Renforts de troupes israéliennes près de la bande de Gaza.

- Mardi 27: Volte-face du Hamas qui signe un document d'"entente nationale" reconnaissant implicitement l'existence d'Israël.
- Annonce de l'enlèvement en Cisjordanie d'un colon, Eliahou Ashéri.
- Raids aériens israéliens contre des infrastructures civiles dont la centrale électrique de Gaza.

- Mercredi 28 : Israël lance l'opération "Pluie d'été" dans la bande de Gaza, dont l'objectif déclaré est de libérer le soldat. Olmert se déclare décidé à "user de moyens extrêmes" pour récupérer le caporal Shalit, et exclut toute négociation avec les ravisseurs.
- Les Comités de la résistance populaire qui revendiquent le rapt du jeune colon, menacent de l'assassiner si Israël n'arrête pas son offensive.
- Le président palestinien Mahmoud Abbas qualifie l'opération israélienne de "punition collective".
- Un ministre israélien évoque l'éventualité d'une attaque en Syrie contre des chefs du Hamas. Des avions israéliens survolent le nord du pays et le palais présidentiel de Bachar al-Assad.

- Jeudi 29 : L'offensive israélienne s'étend à la Cisjordanie: l'armée arrête 64 ministres, députés, maires et autres responsables du Hamas.
- Le corps du jeune colon est retrouvé à Ramallah par l'armée israélienne.
Les Comités de la résistance populaire qui revendiquent l'assassinat, menacent également de tuer le soldat israélien.
- Israël rejette le document d'"entente nationale" signé par le Hamas.
- Feu vert des autorités israéliennes à la poursuite de l'offensive militaire.