Kostunica joue avec le nationalisme serbe

©2006 20 minutes

— 

« Le champ des merles », Kosovo Pojle est l'une des principales batailles qui a façonné la nation serbe. Elle opposa les orthodoxes serbes aux musulmans de l'Empire ottoman, en 1389. Six cents ans plus tard, Slobodan Milosevic y avait prononcé un discours hautement nationaliste, qui avait été l'un des détonateurs des guerres de l'ex-Yougoslavie. Et hier, au risque de relancer les violences ethniques entre la minorité serbe orthodoxe et la majorité albanaise musulmane du Kosovo, le Premier ministre serbe, Vojislav Kostunica, a participé, à son tour, à la commémoration de la bataille de Kosovo Pojle. La province, administrée par l'ONU, demande son indépendance. Une exigence refusée par les Serbes.