Syrie: La Chine appelle à la fin des violences

Avec Reuters
— 

La Chine, actuellement sous pression de la communauté internationale pour lâcher  son allié syrien, a appelé ce vendredi l'opposition et les forces du président  Bachar al-Assad à mettre fin aux violences et à appliquer le plan de paix de  l'émissaire international Kofi Annan.

La Chine «condamne fermement» la mort de civils innocents et souhaite que les  auteurs de ces crimes soient punis, a déclaré le porte-parole du ministère  chinois des Affaires étrangères Liu Weiman. Les derniers développements en Syrie rendent les efforts déployés par le  diplomate ghanéen encore plus nécessaires, a-t-il ajouté.

La Chine et la Russie, hostiles à toute intervention étrangère en Syrie pour  faire cesser la répression des manifestations antigouvernementales, ont opposé à  deux reprises leur veto au Conseil de sécurité de l'ONU à des résolutions  condamnant les violences.