Belgique: Un baiser fougueux au Premier ministre fait le buzz

B.D.

— 

La photo d'une jeune fille qui embrasse avec fougue le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, fait le buzz depuis le week-end dernier dans le pays sur les réseaux sociaux et dans les médias traditionnels.

La scène a eu lieu lors du «Doudou de Mons», une fête traditionelle qui a lieu tous les ans dans cette ville de la province de Hainaut. Alors qu'il se trouvait dans les jardins des anciens abattoirs de Mons, vendredi dernier, une jeune femme s'est approchée du Premier ministre et l'a «longuement enlacé, la scène a duré environ 5 minutes. (...) Apparemment, Elio la connaît, et cela se faisait dans le contexte des festivités, il ne veut pas qu’on l’empêche d’être en contact avec les personnes présentes», a indiqué au Soir Philippe Bourguet, le photographe qui a immortalisé la scène.

«Il vaut mieux s’embrasser que se battre»

La jeune femme en question, Karin Wauters, a réagi sur Facebook, indiquant qu'elle connait Elio Di Rupo depuis qu'elle est petite «car il était un ami de mon grand père Gérard Noél». Elle a par ailleurs contesté le caractère fougueux du baiser: «Dans l’élan de la foule ce baiser sur la joue au départ n’était que amical et n’avait rien de fougueux. J’ai beaucoup de respect pour Elio et regrette que cette photo laisse place à ce genre de rumeur…»

Le Premier ministre belge a de son côté fait de l'humour à propos de cet événement. Interrogé sur RTL TVI, il a indiqué: «Il vaut mieux s’embrasser que se battre. Positivons.» Interrogé par un journaliste pour savoir s'il s'agissait d'une manière d’être un Premier ministre normal comme François Hollande, Elio Di Rupo a répondu: «J’essaie en tout cas, d’être le plus simple possible tout en restant sérieux dans le travail.»