Risque de dissolution thaïe

©2006 20 minutes

— 

Les deux grands partis politiques thaïlandais risquent la dissolution. Le parti de l'actuel Premier ministre et le principal parti d'opposition sont tous deux accusés, par la Commission électorale, d'avoir violé la législation lors des législatives anticipées d'avril dernier.

Le premier est sur la sellette pour avoir payé des petites formations pour qu'elles participent au scrutin, afin de lui donner un semblant de légitimité. Le second, pour avoir appelé au boycott des élections. En réponse à ces accusations, la Cour constitutionnelle, saisie par le procureur général, pourrait dissoudre les deux partis.