Belgique: Un parti d'extrême droite veut une prime contre la burqa

Reuters

— 

Le parti d'extrême droite flamand Vlaams Belang a proposé ce mardi de créer une prime de 250 euros à quiconque signalerait en Belgique le port d'une burqa ou du niqab à la police. Le port du voile intégral enflamme les débats dans le pays.

Filip Dewinter, l'une des principales figures du Vlaams Belang, a déclaré à Reuters que les policiers craignaient de faire appliquer la loi sur l'interdiction du voile intégral depuis que des émeutes ont éclaté la semaine dernière dans un quartier de Bruxelles.

Amende de 150 euros

L'introduction d'une prime devrait selon lui permettre de faire pression sur les autorités pour que les agents de police fassent appliquer l'interdiction, en vigueur depuis l'an dernier.

Un porte-parole de la police bruxelloise a dit ne pas être au courant de l'initiative du Vlaams Belang tout en soulignant qu'un policier devait faire appliquer la loi et infliger une amende à toute femme portant la burqa ou le niqab en public. En Belgique, les femmes portant le niqab ou la burqa sur la voie publique sont passibles d'une amende maximale de 150 euros.

La semaine dernière, des manifestants ont jeté des poubelles et des barrières métalliques sur un commissariat de police de Molenbeek-Saint-Jean, une commune de Bruxelles, pour protester contre l'arrestation d'une femme musulmane qui refusait d'ôter le niqab qu'elle portait.