Le domicile de l'ex-président de la banque du Vatican perquisitionné

Reuters

— 

L'appartement de l'ancien président de la Banque du Vatican, l'Institut des oeuvres religieuses (IOR), a été perquisitionné dans le cadre d'une enquête menée par le parquet de Naples sur le groupe d'aéronautique et de défense Finmeccanica portant sur des soupçons de corruption, a-t-on appris ce mardi de source judiciaire.

«La perquisition n'a rien à voir avec le dossier de l'IOR», a souligné le procureur de Naples Alessandro Pennasilico, sans détailler davantage. Le mois dernier, Ettore Gotti Tedeschi a été limogé par le Conseil de surintendance de la banque qui lui a reproché sa «mauvaise gouvernance». La décision avait été prise à l'unanimité. La banque vaticane, fondée en 1942 par le pape Pie XII, a précisé qu'elle allait rechercher un nouveau président capable de «rétablir des relations pleines, entières et efficaces entre l'Institut et la communauté financière, fondées sur le respect mutuel de règles établies».

Ettore Gotti Tedeschi, pour sa part, a déclaré à Reuters qu'il avait été chassé en raison de sa «volonté de transparence», qui déplairait, selon lui, aux autorités vaticanes. En décembre 2011, le président de Finmeccanica Pier Francesco Guarguaglini a démissionné. Le groupe est fragilisé par une enquête sur des soupçons de corruption qui touche certains de ses plus hauts responsables.