Pékin réitère son opposition à une intervention étrangère en Syrie

Reuters

— 

La diplomatie chinoise a redit ce mardi que Pékin et Moscou étaient opposés à toute intervention étrangère en Syrie.

Le porte-parole de la diplomatie Liu Weimin a répété la position du régime chinois sur le dossier syrien à l'arrivée du président russe Vladimir Poutine en Chine pour une visite consacrée à la sécurité. Les deux pays souhaitent l'ouverture d'un dialogue politique le plus tôt possible en Syrie, a-t-il précisé.

Comme Moscou, Pékin a fait usage de son droit de veto à deux reprises pour s'opposer à des projets de résolution du Conseil de sécurité de l'Onu condamnant la répression du soulèvement contre le régime de Bachar al-Assad.