Deux émissaires du dalaï-lama en Chine démissionnent

Reuters

— 

Deux émissaires du dalaï-lama ont renoncé à leurs fonctions après neuf sessions infructueuses de négociations avec les autorités chinoises, annonce le gouvernement tibétain en exil dans un communiqué diffusé dimanche. Lodi Gyari et Kelsang Gyaltsen négociaient depuis 2002 avec Pékin, mais les dernières discussions remontent à plus de deux ans.

«En raison de la détérioration de la situation au Tibet depuis 2008, qui a conduit à une multiplication des immolations par le feu (...), nous sommes contraints de remettre notre démission», disent-ils dans le communiqué, regrettant que leurs interlocuteurs chinois «n'aient pas répondu positivement» au revendications en faveur de l'autonomie du Tibet.

Au moins 35 Tibétains ont tenté de s'immoler par le feu pour dénoncer l'occupation chinoise depuis mars 2011, selon les mouvements en exil. Vingt-sept d'entre eux sont décédés.