Angela Merkel et Vladimir Poutine: Tout faire pour éviter une guerre civile en Syrie

Reuters

— 

Angela Merkel et Vladimir Poutine sont convenus ce vendredi à Berlin de la nécessité de tout faire pour éviter une guerre civile en Syrie.

Le président russe, attendu en fin de journée à Paris, a ajouté lors de sa conférence de presse commune avec la chancelière allemande que la communauté internationale devait se focaliser sur l'application du plan de Kofi Annan, l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie.

«Le dernier massacre en date à Houla a démontré une fois de plus combien la situation humanitaire et des droits de l'homme était effroyable en Syrie», a dit Angela Merkel. «Nous avons tous deux dit clairement que nous voulions une solution politique et que nous voulions que le plan Annan puisse servir de point de départ (...)», a-t-elle ajouté.

Vladimir Poutine a souligné de son côté qu'une solution politique à la crise en cours depuis près de quinze mois restait possible mais qu'il fallait preuve de patience. Le président russe a ajouté que son pays ne livrait au régime de Bachar al Assad aucune arme utilisable dans une guerre civile.

La Russie, un de ses seuls alliés de la Syrie où elle dispose notamment d'une base navale à Tartous, a opposé à deux reprises son veto à des projets de résolution du Conseil de sécurité des Nations unies qui condamnaient la répression du mouvement de contestation.