Grèce: Le chef de la gauche radicale Syriza veut «annuler» le memorandum sur la rigueur

© 2012 AFP

— 

Le chef de la gauche radicale grecque du Syriza, Alexis Tsipras, a affirmé vendredi vouloir "annuler" le memorandum fixant à la Grèce son programme de rigueur en contrepartie du soutien de l'UE et du FMI, en présentant vendredi son programme en vue des élections législatives du 17 juin.
Le chef de la gauche radicale grecque du Syriza, Alexis Tsipras, a affirmé vendredi vouloir "annuler" le memorandum fixant à la Grèce son programme de rigueur en contrepartie du soutien de l'UE et du FMI, en présentant vendredi son programme en vue des élections législatives du 17 juin. — Louisa Gouliamaki afp.com

Le chef de la gauche radicale grecque du Syriza, Alexis Tsipras, a affirmé ce vendredi vouloir «annuler» le memorandum fixant à la Grèce son programme de rigueur en contrepartie du soutien de l'UE et du FMI, en présentant vendredi son programme en vue des élections législatives du 17 juin.

«Le memorandum est soit à appliquer soit à annuler (...) nous, nous l'annulerons», a affirmé Alexis Tsipras, crédité par les sondages de pouvoir ravir la première place à la droite. La proposition alternative du Syriza vise à garantir un «assainissement budgétaire socialement juste» et la «participation à égalité de la Grèce dans l'eurozone», a-t-il ajouté.