La France va expulser l'ambassadrice de Syrie en France

DIPLOMATIE «Cette décision est motivée par le massacre odieux commis à Houla par les forces syriennes», a expliqué le quai d'Orsay...

E.O. avec Reuters

— 

François Hollande a annoncé ce mardi l'expulsion de l'ambassadrice de Syrie en France. Cette décision intervient trois jours après le massacre de Houla, dans le nord du pays, perpétré vendredi et dans lequel 108 personnes ont trouvé la mort, exécutées pour la plupart.

«Parmi les décisions que nous avons prises, il y a (...) l'expulsion de l'ambassadrice de Syrie en France», a déclaré François Hollande lors d'un point presse à l'issue d'un entretien à l'Elysée avec le président du Bénin, Yayi Boni. «C'est une décision pas unilatérale de la France, mais concertée avec nos partenaires», a-t-il précisé.

«La notification officielle a été effectuée ce jour»

«Cette décision est motivée par le massacre odieux commis à Houla par les forces syriennes et l’escalade de la répression sanglante menée depuis plus de quatorze mois par le régime de Bachar al-Assad», a expliqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Le Quai d'Orsay précise que «la notification officielle a été effectuée ce jour».

Plusieurs pays de l'Union européenne - Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Espagne - et le Canada ont également décidé d'expulser les ambassadeurs de Syrie en poste dans leur capitale après la tuerie de Houla.

François Hollande a par ailleurs annoncé la tenue d'une réunion du groupe des amis de la Syrie à Paris, au début du mois de juillet. «Nous cherchons une date», a indiqué François Hollande.