Des blindés ont bien bombardé Houla, selon les observateurs de l'Onu

Avec Reuters

— 

Les observateurs de l'Onu présents en Syrie ont confirmé que des obus d'artillerie et de blindés avaient bien été tirés sur un quartier de la ville de Houla, où une centaine de personnes ont péri vendredi, a déclaré le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon dans une lettre adressée dimanche au Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité s'est réuni dimanche à huis clos pour évoquer la tuerie de Houla.

Dans la lettre, obtenue par Reuters, Ban écrit que les observateurs ont «examiné les corps des tués et confirmé(...)que des obus d'artillerie et de chars avaient été tirés en direction d'un quartier d'habitation».

Ban réitère son appel au gouvernement syrien pour qu'il cesse d'utiliser des armes lourdes dans des secteurs civils, comme Damas avait promis de le faire.