Turquie: Le PKK revendique un attentat à la voiture piégée

Reuters

— 

Les séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont revendiqué samedi un attentat suicide à la voiture piégée commis la veille dans le centre de la Turquie et dans lequel un policier a été tué.

Deux militants du PKK ont fait exploser vendredi une bombe à l'intérieur de leur voiture devant un commissariat de Pinarbasi, une ville de Pinarbasi dans la province centrale de Kayseri.

L'explosion a tué ces deux militants ainsi qu'un policier. Dix-huit personnes ont été blessées.

Dans un communiqué diffusé sur le site internet du PKK, le groupe affirme que l'attentat a été mené en représailles à des attaques de l'armée turque.

Le PKK a également nié que l'attaque visait initialement Ankara, comme l'ont affirmé plusieurs médias turcs. Selon l'organisation kurde, Pinarbasi était bien la cible prévue.

Quatre personnes soupçonnées de liens avec l'attentat ont été arrêtées, selon Idris Naim Sahin, le ministre de l'Intérieur, qui a précisé qu'elles avaient "des liens avec l'étranger".

La voiture piégée serait entrée en Turquie par la frontière syrienne, selon des sources appartenant aux forces de sécurité, dont les propos ont été rapportés par une chaîne de télévision.