Egypte: Chafik promet de défendre les acquis de la révolution

Reuters

— 

Ahmed Chafik, qui affrontera selon toute vraisemblance le candidat islamiste Mohamed Morsi lors du second tour de l'élection présidentielle des 16 et 17 juin en Egypte, s'est engagé ce samedi à défendre les acquis de la révolution et de rétablir la sécurité.

«On vous a volé votre révolution», a déclaré le dernier Premier ministre d'Hosni Moubarak lors d'une conférence de presse en s'adressant à un groupe de jeunes. «Je m'engage à déposer entre vos mains les fruits» de la révolution. Selon cet ancien général, considéré comme un cacique de l'ancien régime, «on ne peut pas revenir en arrière», ce qui ne veut pas dire qu'il faut laisser le pays «être aspiré par le chaos».

Il s'en est pris indirectement aux Frères musulmans, jouant sur la peur de la minorité copte et des libéraux laïques en cas de victoire du candidat islamiste à la présidentielle. «Personne ne doit être exclu ou marginalisé», a-t-il dit. «Chacun a le droit de faire partie de la nation égyptienne.» Selon des résultats officieux, Mohamed Morsi aurait obtenu 26,4% des voix lors du premier tour devant Ahmed Chafik (23%).