Egypte: Chafik ouvert à l'idée d'un gouvernement des Frères musulmans

Reuters

— 

Le candidat à l'élection présidentielle égyptienne Ahmed Chafik s'est dit vendredi soir ouvert à l'idée d'un gouvernement dirigé par les Frères musulmans, dans un geste d'ouverture à l'endroit du candidat de la confrérie islamiste qu'il devrait affronter lors du second tour mi-juin.

«Je ne vois pas de problème à ce que le prochain Premier ministre d'Egypte vienne du parti de la Liberté et de la Justice», a déclaré Ahmed Chafik, le dernier Premier ministre d'Hosni Moubarak, dans une interview à la chaîne de télévision Al Hayat. Selon les résultats officieux du premier tour de l'élection présidentielle publiés vendredi, le second tour prévu les 16 et 17 juin devrait opposer Ahmed Chafik au candidat des Frères musulmans Mohamed Morsi.

Les Frères musulmans tentent de rassembler l'ensemble des forces politiques autour de la candidature de Mohamed Morsi afin de battre Ahmed Chafik, considéré par les islamistes comme une menace pour la «Révolution du Nil» qui a provoqué la chute d'Hosni Moubarak le 11 février 2011.