Négociation délicate entre Etats-Unis et Pakistan sur les routes

Reuters

— 

Le montant du droit de passage est la principale pierre d'achoppement dans les négociations entre Islamabad et Washington sur la réouverture des routes d'approvisionnement pour les troupes de l'Otan en Afghanistan, a dit ce jeudi un responsable pakistanais.

Le Pakistan réclame des montants plus élevés que ceux proposés par les Etats-Unis et il est difficile de dire quand la négociation aboutira. «Cela pourrait être demain ou dans deux mois», confie la source.

Ces routes ont été fermées en novembre dernier en réaction à la mort de 24 soldats pakistanais tués par erreur par l'Alliance atlantique. L'Otan souhaite transférer aux forces afghanes la pleine responsabilité de la sécurité au milieu de l'année prochaine et retirer la plupart de ses 130.000 soldats d'ici fin 2014.