Libye: Les locaux du CICR à Benghazi pris pour cible

Reuters

— 

Les locaux du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Benghazi, dans l'est de la Libye, ont essuyé dans la nuit de lundi à ce mardi un tir de roquette qui n'a pas fait de victime, a-t-on appris auprès de l'organisation.

«Les bureaux de Benghazi ont été touchés cette nuit par une roquette. Ils étaient vides (...) et personne n'a été blessé», a déclaré un porte-parole. Le bâtiment, où travaillent 35 personnes, se trouve dans l'ouest de la ville. Le tir, qui a laissé un trou dans un mur, n'a pas été revendiqué.

Plusieurs attentats sans grande ampleur ont été commis depuis le début de l'année à Benghazi, berceau de la révolution libyenne. Une bombe artisanale a été lancée le 10 avril au passage du convoi du chef de la mission de l'Onu en Libye qui en est sorti indemne et une autre a fait quatre blessés le mois dernier devant le tribunal de la ville. Des manifestants s'en sont par ailleurs pris fin janvier à la représentation locale du Conseil national de transition, au pouvoir depuis le renversement de Mouammar Kadhafi, qui peine à reprendre le pays en main et a mettre fin à l'insécurité.