Egypte: Cinq policiers condamnés pour la mort de manifestants

Reuters

— 

Un tribunal de Gizeh a condamné ce mardi cinq policiers égyptiens à dix ans de prison chacun pour leur implication dans la mort de manifestants lors du mouvement de contestation qui a conduit à la chute d'Hosni Moubarak en février 2011.

Il s'agit de la première fois que sont ainsi sanctionnés des membres des forces de sécurité, accusés d'être responsables de la mort de plusieurs centaines de protestataires.

Deux autres policiers ont été condamnés à des peines d'un an avec sursis et dix autres ont été acquittés, a dit un magistrat qui participait au procès.