Bahreïn: Le militant al-Khawaja arrive au tribunal en fauteuil roulant

avec AFP

— 

Le militant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja, en grève de la faim depuis plus de quatre mois, est arrivé mardi en chaise roulante pour assister à son procès.
Le militant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja, en grève de la faim depuis plus de quatre mois, est arrivé mardi en chaise roulante pour assister à son procès. — afp.com

Le militant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja, en grève de la faim depuis plus de quatre mois, est arrivé ce mardi sur une chaise roulante pour assister à son procès, selon un journaliste de l'AFP.

Abdel Hadi al-Khawaja, 52 ans, en grève de la faim depuis le 8 février pour protester contre sa condamnation à la perpétuité, semblait affaibli et amaigri mais n'avait pas d'assistance médicale. Le militant chiite, qui détient également la nationalité danoise, avait été condamné par un tribunal d'exception à la perpétuité, mais la justice de Bahreïn avait ordonné le 30 avril un nouveau procès devant un tribunal civil.

Selon son avocat, qui l'a rencontré la semaine dernière à la prison de Jaw, au sud de Manama, où il a été conduit le 15 mai après être resté des semaines sous observation médicale dans un hôpital militaire, M. Khawaja a été forcé à s'alimenter.

Procès de vingt-et-un opposants

L'hospitalisation de ce défenseur des droits de l'Homme avait suscité l'inquiétude d'organisations de défense des droits de l'Homme et de chancelleries étrangères.

Abdel Hadi al-Khawaja avait été condamné en juin 2011 par un tribunal d'exception dans le cadre d'un procès de vingt-et-un opposants arrêtés dans la foulée de la répression du soulèvement populaire contre la dynastie sunnite qui avait secoué Bahreïn de février à mars 2011.

Plusieurs pays ont demandé lundi à Bahreïn, devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, de libérer tous les prisonniers politiques.