Le Sénat américain approuve de nouvelles sanctions contre l'Iran

Reuters

— 

Le Sénat américain a approuvé lundi à l'unanimité une série de nouvelle sanctions économiques contre le secteur pétrolier iranien deux jours avant l'ouverture de négociations entre Téhéran et les grandes puissances du groupe des «Six» prévue mercredi à Bagdad.

Le projet de loi s'appuie sur un texte signé en décembre par le président Barack Obama, qui menace de sanctions toute entité étrangère qui commercerait avec la Banque centrale iranienne.

Le texte avait été bloqué jeudi dernier par des sénateurs républicains qui souhaitaient en durcir certaines parties. La Chambre des représentants a adopté en décembre une proposition de loi renforçant les sanctions des Etats-Unis contre l'Iran, notamment dans les domaines énergétiques et financiers.

La République islamique est soupçonnée par l'Occident de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert de son programme nucléaire civil. Téhéran dément et assure que son programme atomique est destiné uniquement à produire de l'électricité.

L'Iran a repris à la mi-avril à Istanbul les pourparlers avec les Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne, et l'Allemagne (Groupe des Six) qui avaient été interrompues depuis plus d'un an. Ces négociations doivent se poursuivre mercredi à Bagdad.