Yémen: Un drone américain tue six activistes présumés

Reuters

— 

Une frappe aérienne vraisemblablement menée par un drone américain a couté la vie à six activistes présumés liés à Al Qaïda dans le sud du Yémen ce samedi tandis que les forces gouvernementales ont tué 15 autres militants lors d'une nouvelle offensive, indiquent des responsables locaux et militaires.

Des officiels américains ont indiqué cette semaine avoir déjoué une tentative d'attentat orchestrée par Al Qaïda dans la Péninsule arabique (AQPA).

L'attaque aérienne menée ce samedi et qui aurait été conduite par un drone américain a abouti à la destruction de deux véhicules dans la province méridionale de Chaboua, provoquant la mort de sept personnes. L'une des victimes serait un Egyptien, a précisé un responsable local à Reuters.

Dans un message texte, le ministère yéménite de la Défense a annoncé que six militants d'Al Qaïda avaient péri et que trois véhicules avaient été visés dans cette «frappe aérienne».

Par ailleurs, quinze insurgés et cinq soldats ont péri dans des combats qui se sont déroulés ce samedi dans la région d'Abiane, rapporte un officiel militaire.

«Une force d'environ 20.000 hommes est engagée dans cette offensive ordonnée par le présent Abd-Rabbou Mansour Hadi pour libérer les villes de Zindjibar et de Djar», a-t-il expliqué.

Des unités de la marine ont également été mobilisées pour participer aux opérations le long des côtes d'Abiane dans le golfe d'Aden.

Des habitants ont raconté que des appareils de l'armée de l'air yéménite ont lâché des tracts ce samedi appelant la population à évacuer les zones tenues par les insurgés et visées par l'offensive militaire.