Etats-Unis: Mitt Romney défend les valeurs chrétiennes chez les évangéliques

© 2012 AFP

— 

Le probable candidat républicain à la présidentielle américaine, le mormon Mitt Romney, a défendu samedi les valeurs chrétiennes dans un bastion évangélique de Virginie (est), trois jours après la prise de position de Barack Obama en faveur du mariage gay.
Le probable candidat républicain à la présidentielle américaine, le mormon Mitt Romney, a défendu samedi les valeurs chrétiennes dans un bastion évangélique de Virginie (est), trois jours après la prise de position de Barack Obama en faveur du mariage gay. — Jim Watson afp.com

Le probable candidat républicain à la présidentielle américaine, le mormon Mitt Romney, a défendu ce samedi les valeurs chrétiennes dans un bastion évangélique de Virginie (est), trois jours après la prise de position de Barack Obama en faveur du mariage gay.

Dans un stade plein à craquer, devant plus de 20.000 personnes et environ 6.000 jeunes diplômés, M. Romney a suivi les traces d'autres candidats républicains comme Ronald Reagan ou George Bush père, qui avaient eux aussi pris la parole à Liberty University, un établissement fondé par le pasteur télévangéliste Jerry Falwell, mort en 2007.

«Les traditions judéo-chrétiennes sont au coeur du 'leadership' mondial des Etats-Unis», a déclaré dans son discours M. Romney, présenté par l'actuel président de l'université Jerry Falwell Jr--qui assure pourtant ne pas soutenir de candidat-- comme «le prochain président des Etats-Unis».

«Les valeurs américaines favorisent la responsabilité personnelle, la dignité de travail, la valeur de l'éducation, le mérite du service, l'altruisme, et à la base, l'importance de la famille», a poursuivi M. Romney.

Le candidat républicain a aussi répété son opposition au mariage homosexuel, auquel Barack Obama a apporté son soutien mercredi. «Le mariage est une relation entre un homme et une femme», a insisté M. Romney, déclenchant une énorme ovation du public.

Mitt Romney a aussi parlé économie aux jeunes diplômés qui s'apprêtent à rejoindre le marché du travail, où le taux de chômage est de 8,1%.

«Si nous prenons le bon chemin, nous connaîtrons une résurgence de l'économie américaine qui surprendra le monde, et qui ouvrira de nouvelles portes et opportunités pour ceux qui sont préparés comme vous l'êtes», a-t-il dit.

Pendant la cérémonie, un avion survolait l'université avec une bannière critiquant l'attitude du parti républicain à l'égard de l'enseignement supérieur. M. Falwell a dit au micro: «Je pense que cet avion est perdu».