Monde

Le Japon se retire en partie d'Irak

Le Japon a décidé hier de mettre fin au déploiement de 600 militaires terrestres en Irak. Le Premier ministre japonais, Junichiro Koizumi, a souligné que son pays continuerait à aider Bagdad. Tokyo s'est déjà engagé à poursuivre son assistance financ...

Le Japon a décidé hier de mettre fin au déploiement de 600 militaires terrestres en Irak. Le Premier ministre japonais, Junichiro Koizumi, a souligné que son pays continuerait à aider Bagdad. Tokyo s'est déjà engagé à poursuivre son assistance financière par le biais de dons et de prêts à taux préférentiels. L'armée de l'air japonaise, non concernée par le retrait, va se consacrer, elle, au transport et au ravitaillement des troupes de la coalition.