Etats-Unis: L'université de Seattle invite le dissident chinois Chen Guangcheng

Reuters

— 

L'Université américaine de l'Etat de Washington à Seattle a annoncé mercredi qu'elle offrait une bourse d'étude au dissident chinois Chen Guangcheng, dont la fuite et le séjour à l'ambassade américaine à Pékin ont empoisonné les relations entre les Etats-Unis et la Chine.

Les deux pays se sont finalement entendus sur un accord par lequel Pékin devrait autoriser le dissident aveugle à quitter la Chine pour suivre des études aux Etats-Unis.

Chen Guangcheng, qui est âgé de 40 ans, est actuellement hospitalisé à Pékin où il se remet notamment d'une fracture d'un pied et d'autres affections contractées lors de ses 19 mois d'assignation en résidence surveillée et de sa fuite.

Des délais inconnus

Le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué que Chen était libre de constituer un dossier pour étudier à l'étranger. On ignore sous quel délai Pékin le laissera partir.

L'Université de Washington, sur la côte Pacifique, est entrée en contact avec l'ambassadeur des Etats-Unis à Pékin, Gary Locke, pour qu'il transmette l'invitation au dissident.

Une autre université américaine, l'Université de New York, a elle aussi proposé d'accueillir Chen Guangcheng.