Syrie: Tirs meurtriers à la frontière libanaise

Avec Reuters

— 

L'armée syrienne a ouvert le feu ce mercredi matin à la frontière avec le Liban, tuant une femme de 75 ans et blessant sa fille, ont rapporté des habitants et un médecin de la ville libanaise d'Al Kaa.

La victime a reçu une balle à la tête et sa fille de 33 ans a été blessée par balle au ventre alors que les deux femmes se trouvaient à proximité d'une mosquée dans cette région frontalière rurale et montagneuse, ont déclaré des habitants. Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) évalue à 24.000 le nombre de Syriens réfugiés au Liban depuis 14 mois.

Un cadreur d'une chaîne de télévision libanaise avait été tué dans des circonstances similaires le mois dernier. Les bombardements de l'armée syrienne touchent parfois le territoire libanais et les Libanais affirment voir de temps en temps des soldats syriens traverser la frontière pour poursuivre des rebelles.