Syrie: L'opposition syrienne prête à reprendre les armes contre le régime

Avec Reuters

— 

Riad al Asaad, chef de l'Armée syrienne libre (ASL), a menacé mercredi de reprendre les attaques contre les forces du président Bachar al Assad, estimant que le régime syrien poursuivait les violences en dépit de l'instauration d'un cessez-le-feu.

«Nous n'allons pas rester les bras croisés (...) alors que les tueries, les arrestations et les bombardements continuent en dépit de la présence d'observateurs», a déclaré Asaad au journal basé à Londres Achark al Aousat. «Notre peuple nous demande de le défendre étant donné l'absence de mesure sérieuse prise par le Conseil de sécurité qui donne au régime une chance de commettre encore plus de crimes», a-t-il ajouté.

Ces déclarations risquent de rendre encore un peu plus difficile l'application effective du plan Annan en six points, accepté début avril, qui comprend un cessez-le-feu, le déploiement d'observateurs et la liberté de mouvement pour les journalistes et les organisations humanitaires. L'opposition syrienne armée apparaît comme divisée et de nombreux rebelles disent ne pas recevoir d'ordre de la hiérarchie de l'ASL, formée à l'origine par des déserteurs de l'armée régulière.