Etats-Unis: Démantèlement d'un groupe néonazi en Floride

Reuters

— 

Dix membres présumés d'un groupe suprémaciste blanc, le Front américain, ont été arrêtés en Floride au cours d'une série d'opérations de la police, a-t-on appris mardi auprès des autorités.  Le coup de filet a été lancé sur la foi de renseignements obtenus par un informateur qui a infiltré l'organisation néonazie il y a près d'un an et demi. 

«Le Front américain est une organisation paramilitaire, antisémite et suprémaciste liée au mouvement skinhead et est considéré comme une organisation terroriste intérieure», peut-on lire dans des documents remis à la justice.  Le chef présumé du groupe, Marcus Faella, 39 ans, «planifiait et préparait le Front américain pour une guerre des races qu'il juge inévitable». Il a, toujours selon les autorités, exprimé «son intention de tuer des juifs, des immigrés et des membres de minorités».

«Protecteur de la race blanche»

 Marcus Faella et ses hommes s'entraînaient dans un camp paramilitaire fortifié qu'il avait établi dans une propriété isolée qu'il possède à St. Cloud, à une vingtaine de kilomètres des parcs d'attraction Disney World d'Orlando. «Faella se considère, ainsi que les autres membres du Front américain, comme les protecteurs de la race blanche», ajoutent les autorités.