Syrie: Début des élections législatives contestées ce lundi

© 2012 AFP

— 

Le scrutin se déroulera après plus de 13 mois de violences qui ont fait plus de 11.100 morts, en majorité des civils, selon l'OSDH et poussé à l'exil plus de 65.000 Syriens selon l'ONU, sans compter les dizaines de milliers de détenus.
Le scrutin se déroulera après plus de 13 mois de violences qui ont fait plus de 11.100 morts, en majorité des civils, selon l'OSDH et poussé à l'exil plus de 65.000 Syriens selon l'ONU, sans compter les dizaines de milliers de détenus. — Joseph Eid afp.com

Les bureaux de vote ont ouvert ce lundi à 7h (5h heure française) en Syrie pour les premières élections «multipartites» depuis un demi-siècle, mais ce scrutin organisé dans un climat de violence est contesté par l'opposition qui parle de «mascarade».

A travers le pays, qui connaît un mouvement de contestation sans précédent contre le président Bachar al-Assad depuis mars 2011, 7.195 candidats sont en lice pour les 250 sièges de députés qui devraient adopter une série de réformes promises par le chef de l'Etat.

Sept partis en lice

Neuf partis ont été créés et homologués, dont sept sont en lice pour le scrutin. Jusqu'à l'adoption par référendum en février de la nouvelle constitution, l'article 8 de la loi fondamentale accordait au parti Baas, au pouvoir depuis 1963, le rôle dirigeant dans la société.

La Syrie est sans parlement depuis un an en raison du soulèvement dans une grande partie du pays, qui a été réprimé dans le sang, et Bachar al-Assad avait dû faire entrer en vigueur les lois les plus marquantes par décret présidentiel. Les quelque 12.000 centres de vote devraient fermer à 22h (20h heure française).