Syrie: Des élections législatives «de pure forme», mais tendues

Lucie Romano

— 

Des élections législatives sont organisées ce lundi en Syrie. Ce sera officiellement le premier scrutin « multipartite », depuis l'abolition par référendum, en février dernier, de l'article 8 de la Constitution sur la primauté du parti Baas, qui rend possible la formation de partis politiques concurrents. Un signe du régime pour prouver sa prétendue volonté de procéder à des réformes démocratiques. Mais aux dires des experts, ces législatives seront de « pure forme » et sans incidence sur le rapport de forces dans le pays en raison de la répression sanglante du régime, mais aussi du boycott du scrutin par l'opposition, qui dénonce une « manœuvre cynique » de Bachar al-Assad pour s'accrocher au pouvoir. Les élections auront lieu dans un climat de haute tension : après plusieurs attentats ces dernières semaines, une explosion et des tirs ont fait trois nouvelles victimes dans la nuit de samedi à dimanche.