Euro 2012: L'Espagne menace l'Ukraine de snober la finale si le cas de Ioulia Timochenko n'est pas réglé

Reuters

— 

Le gouvernement de Madrid n'enverra aucun représentant à Kiev en cas d'accession de l'Espagne à la finale de l'Euro 2012 de football, si l'Ukraine ne règle pas le cas de l'ancien Premier ministre Ioulia Timochenko.

«Si l'Espagne se qualifie pour la finale, il n'y aura aucun membre du gouvernement tant que le cas de Ioulia Timochenko demeure non résolu», déclare le ministre des Affaires étrangères José Manuel Garcia-Margallo dans une interview à l'édition dominicale du quotidien ABC.

Selon le ministre, l'Espagne envisagerait de ne pas jouer le match si un accord au niveau européen sur un boycott intervenait entre les équipes participantes.

Ioulia Timochenko, qui purge une peine de sept ans de prison pour abus de pouvoir, a fait savoir dimanche qu'elle continuait sa grève de la faim, entamée le 20 avril, pour protester contre les mauvais traitements dont elle dit avoir été victime.

Le chancelier autrichien Werner Faymann avait fait savoir mercredi qu'aucun responsable autrichien ne se rendrait en Ukraine en juin pour assister à l'Euro, et ce afin d'envoyer «un signal politique» aux autorités de Kiev.

Plusieurs responsables européens ont menacé de ne pas assister au Championnat d'Europe des nations ou annulé des visites à Kiev pour manifester leur préoccupation au sujet du sort de Timochenko.

Championne d'Europe et du monde en titre, l'Espagne figure parmi les grands favoris de la compétition, co-organisée par la Pologne et l'Ukraine et qui débute le 8 juin pour se terminer le 1er juillet avec la finale prévue dans la capitale ukrainienne.