Un mausolée inscrit au patrimoine de l'Unesco incendié à Tombouctou

avec AFP

— 

Des combattants du groupe islamiste malien Ansar Dine ont attaqué et brûlé le mausolée de l'un des saints les plus vénérés de Tombouctou, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, ont rapporté samedi des habitants et un responsable régional.

Les activistes d'Ansar Dine, liés à Al Qaïda, ont déferlé avec d'autres groupes armés en mars et avril dans le nord du Mali, s'emparant des villes de Tombouctou, Gao et Kidal. Ils ont brisé vendredi les fenêtres et le portail en bois de la tombe de l'érudit Sidi Mahmoud Ben Amar, avant d'y mettre le feu, selon des témoins.

Il s'agit de la première attaque de ce type au Mali. Les hommes en armes, qui considèrent la vénération du saint musulman comme contraire à l'islam, ont annoncé qu'ils reviendraient détruire d'autres mausolées. L'Unesco n'a pas réagi dans l'immédiat.