Secret Service: «J'aurais pu voler des documents» pendant que l'agent était ivre, affirme la call girl

ETATS-UNIS Dania Suarez donne sa version des faits...

P.B.

— 

Dania Suarez, la prostituée colombienne de 24 ans, qui a fait éclater le scandale du Secret Service.
Dania Suarez, la prostituée colombienne de 24 ans, qui a fait éclater le scandale du Secret Service. — DR

Voilà qui ne va pas aider à redorer l'image de Secret Service. Dania Suarez, la prostituée qui a fait éclater le scandale touchant l'unité d'élite qui assure la sécurité de Barack Obama, s'est confiée à la radio colombienne, cette semaine.

Elle explique qu'elle ne savait pas que les agents ayant requis ses faveurs –et celles d'une vingtaine de prostituées– appartenaient au Secret Service. Et c'est sans doute mieux. «Si j'étais un terroriste, j'aurais pu faire beaucoup de chose. Il a dormi toute la nuit. J'aurais pu fouiller dans ses papiers, son portefeuille, sa valise, voler des documents», jure-t-elle, précisant que les agents étaient «ivres» et qu'ils buvaient de la vodka «comme de l'eau».

 

«Dégage, salope»

Selon elle, il n'y avait pas d’ambiguïté sur la nature de ses services. La dispute a éclaté au matin, quand l'agent a refusé de la payer son tarif habituel (jusqu'à 800 dollars, selon elle). «Il m'a dit ''Dégage, salope"», affirme cette mère célibataire de 24 ans. Elle s'est alors enfermée dans la chambre d'hôtel et l'altercation a attiré l'attention des forces de l'ordre. Elle a fini par partir après avoir reçu 800 dollars (la prostitution est légale en Colombie, ndr).

 

Les agents préparaient la venue de Barack Obama pour le sommet des Amériques. A ce jour, huit membres du Secret Service ont été limogés.