Affaire Timochenko: Un médecin allemand à nouveau en Ukraine pour rencontrer l'opposante

© 2012 AFP

— 

Le chef de la clinique berlinoise Charité, Karl Max Einhäupl, accompagné de diplomates allemands, s'est rendu vendredi en Ukraine pour rencontrer l'opposante Ioulia Timochenko, a appris vendredi l'AFP de sources concordantes.
Le chef de la clinique berlinoise Charité, Karl Max Einhäupl, accompagné de diplomates allemands, s'est rendu vendredi en Ukraine pour rencontrer l'opposante Ioulia Timochenko, a appris vendredi l'AFP de sources concordantes. — afp.com

Le chef de la clinique berlinoise Charité, Karl Max Einhäupl, accompagné de diplomates allemands, s'est rendu ce vendredi en Ukraine pour rencontrer l'opposante Ioulia Timochenko, a appris vendredi l'AFP de sources concordantes. Interrogés par l'AFP, l'hôpital berlinois et le ministère allemand des Affaires étrangères ont refusé de commenter cette information. Au cours d'un point presse du gouvernement allemand, le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Andreas Peschke, a douché les espoirs d'une solution rapide dans le cas de Timochenko.

«Nous faisons des efforts intenses pour trouver une solution avec les autorités ukrainiennes sur le cas Timochenko afin qu'elle reçoive un traitement approprié (...) Je veux juste atténuer les espoirs : il est compliqué de trouver une solution et cela va durer encore quelque temps», a-t-il dit. Il a rappelé que Berlin était toujours prêt à accueillir l'opposante et ex-Premier ministre, qui souffre de problèmes à la colonne vertébrale, pour la soigner, comme l'avait déjà dit la chancelière allemande Angela Merkel.

Vendredi 27 avril, M. Einhäupl, qui s'était déjà rendu auparavant en Ukraine, avait appelé le président ukrainien à «laisser voyager l'opposante en Europe afin qu'elle se fasse soigner». «La Charité est toujours prête à prendre en charge Madame Timochenko et à assurer, ici, dans cet hôpital, un traitement adéquat», avait-il ajouté.