«Petits signes de respect» du plan Annan en Syrie, selon un porte-parole

Reuters

— 

Le plan de paix de Kofi Annan en Syrie est à l'oeuvre, même s'il faudra du temps pour résoudre la crise, a déclaré vendredi le porte-parole de l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe sur le dossier. «Je dirais que le plan Annan est à l'oeuvre et qu'une crise qui dure depuis plus d'un an ne se résoudra pas en une journée ou une semaine», a déclaré Ahmad Fawzi. «Il y a de petits signes de respect» du plan, a-t-il ajouté.

Le plan en six points de l'émissaire comprend un cessez-le-feu, le déploiement d'observateurs et un libre accès au pays pour les journalistes et les organisations humanitaires. Une cinquantaine d'observateurs et collaborateurs civils sont aujourd'hui déployés en Syrie, où la violence se poursuit malgré l'entrée en vigueur d'une trêve le 12 avril.

«Des armes lourdes ont été retirées, d'autres armes lourdes restent. La violence a reculé dans certains cas, a perduré dans d'autres. Je ne dis pas que c'est satisfaisant», a poursuivi le porte-parole de Kofi Annan, dont les bureaux sont à Genève. «Il y a des signes de mouvement sur le terrain, même s'ils sont lents et modestes», a-t-il ajouté. «Il y a aussi des signes en coulisses que vous ne voyez pas parce que par définition, cet effort de médiation est conduit à l'abri des regards.»