Pakistan: Au moins 8 morts dans un attentat visant la police

© 2012 AFP

— 

L'attentat, qui visait un poste de contrôle routier de la police tribale, s'est produit à Khar, le chef-lieu du district tribal de Bajaur, près de la frontière de l'Afghanistan, ont précisé des hauts responsables de l'administration locale.
L'attentat, qui visait un poste de contrôle routier de la police tribale, s'est produit à Khar, le chef-lieu du district tribal de Bajaur, près de la frontière de l'Afghanistan, ont précisé des hauts responsables de l'administration locale. — afp.com

Au moins huit personnes, dont quatre policiers, ont été tuées ce vendredi par la bombe d'un kamikaze à un poste de contrôle de la police dans le nord-ouest du Pakistan, bastion des talibans et principal sanctuaire dans le monde d'Al-Qaida, selon l'administration locale. L'attentat, qui visait un poste de contrôle routier de la police tribale, s'est produit à Khar, le chef-lieu du district tribal de Bajaur, près de la frontière de l'Afghanistan, ont précisé des hauts responsables de l'administration locale.

«Huit personnes ont été tuées, dont quatre membres de la police tribale», a déclaré par téléphone à l'AFP Tariq Khan, un haut fonctionnaire de l'administration du district. Il a précisé que le kamikaze, à pied, a déclenché le détonateur de sa veste bourrée d'explosifs quand il a atteint le poste de contrôle. Un autre fonctionnaire local, Abdul Haseeb, a confirmé l'attaque et le bilan.

Le Bajaur est un des repaires du Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP), le principal groupe d'insurgés islamistes pakistanais, et un bastion de leurs alliés combattants étrangers d'Al-Qaïda. Le TTP est le principal responsable d'une vague de plus de 530 attentats -suicide pour la plupart- qui ont fait près de 5.000 morts dans tout le Pakistan ces cinq dernières années. A l'été 2007, le TTP, à l'unisson d'Oussama ben Laden en personne, avait décrété le djihad à Islamabad pour son soutien aux Etats-Unis dans leur «guerre contre le terrorisme» depuis fin 2001.