Daguestan: Deux explosions font au moins 12 morts et plus de 100 blessés

VIOLENCES Un engin explosif a été activé par un kamikaze au volant de son véhicule, puis une deuxième explosion s'est produite peu après l'arrivée des secours...

© 2012 AFP

— 

Au moins 12 personnes ont été tuées et plus de 100 blessées dans un double attentat à la voiture piégée dans la nuit de jeudi à vendredi près d'un poste de police au Daguestan, république instable du Caucase, selon un nouveau bilan publié vendredi par le comité d'enquête.
Au moins 12 personnes ont été tuées et plus de 100 blessées dans un double attentat à la voiture piégée dans la nuit de jeudi à vendredi près d'un poste de police au Daguestan, république instable du Caucase, selon un nouveau bilan publié vendredi par le comité d'enquête. — Bashir Aliyev afp.com

Au moins 12 personnes ont été tuées et plus de 100 blessées dans un double attentat à la voiture piégée dans la nuit de jeudi à ce vendredi près d'un poste de police au Daguestan, république instable du Caucase russe, a indiqué le le comité d'enquête. Un premier bilan du ministère de l'Intérieur russe faisait état de 15 morts, dont 12 policiers et trois secouristes du ministère russe des Situations d'urgence, et plus de 20 blessés, a indiqué à l'AFP une porte-parole du ministère de l'Intérieur, précisant qu'il y avait également des morts parmi les civils.

«Selon des informations préliminaires, plus de 20 personnes ont été blessées, mais apparemment, ce bilan va encore augmenter», a-t-elle ajouté. «Douze personnes ont été tuées et plus de 100 blessées», a précisé dans un communiqué le comité qui a ouvert une enquête pour «terrorisme». Un responsable du ministère des Situations d'urgence cité par l'agence Ria Novosti a fait état de 13 morts et 109 blessés, dont 83 ont été hospitalisés, certains dans un état grave.

Kamikaze

La première explosion est survenue à 22h10 heure locale (20h10 à Paris) à proximité d'un poste de la police routière à Makhatchkala, la capitale du Daguestan. Une voiture a explosé au moment où les policiers ont essayé de l'arrêter pour un contrôle d'identité, a dit la porte-parole. Selon une source policière citée par l'agence de presse RIA-Novosti, un engin explosif a été activé par un kamikaze au volant de ce véhicule.

Cela a provoqué un important incendie aux alentours du poste de police, et plusieurs pompiers et secouristes du ministère russe des Situations d'urgence ont été dépêchés sur les lieux, a indiqué la porte-parole. La deuxième explosion s'est produite près de ce même poste peu après leur arrivée, selon la même source. Une vingtaine de voitures ont été endommagées par les explosions, ont écrit les agences russes.

La première explosion d'une puissance équivalente à 50 kilos de TNT

«A la suite de la seconde explosion, 12 personnes, parmi lesquelles sept policiers, trois membres du ministère des Situations d'urgence et deux habitants de la région ont été tués», a précisé le comité d'enquête, principal organe chargé des investigations criminelles. L'explosion de la première bombe dans une voiture piégée de la marque Lada VAZ était d'une puissance équivalente à 50 kilos de TNT, selon le comité d'enquête, ajoutant que la puissance de la seconde bombe était en cours d'évaluation.

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces fédérales russes et indépendantistes, la rébellion s'est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé hors des frontières de la petite république pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord. Le Daguestan est particulièrement touché par ces violences.