Opérations suspendues

— 

Les opérations militaires dans la région sud de la Colombie, où a été enlevé le journaliste français Roméo Langlois samedi, ont été suspendues jeudi. De quoi, selon le général Javier Rey, « favoriser » sa libération par les Farc. Une décision motivée « par la confirmation que la guérilla le détenait ». Objectif : abaisser la pression sur le groupe révolutionnaire pour qu'il accepte de le libérer. Le reporter a été blessé au bras par un tir. La guérilla assure que le journaliste est « hors de danger », une version contestée par le général.L. R.